Pour la planète, passez un coup de balai dans votre boîte mail !

Nous avons souvent tendance à l’oublier : le numérique est responsable aujourd’hui de 4 à 5 % des émissions mondiales de CO2. S’il n’est pas le principal contributeur au réchauffement climatique et à l’épuisement des ressources (le transport routier, l’agriculture, la déforestation ou les consommations énergétiques des bâtiments sont devant), le numérique pourrait cependant représenter 10 % des émissions d’ici 2030.

A l’occasion du World Cyber CleanUp Day, Mailo vous invite à quelques gestes pour un usage plus responsable du numérique. Vous nous suivez ?

Cyber CleanUp DayCe 19 mars 2022 a lieu  le World Cyber CleanUp Day, autrement dit la journée mondiale du nettoyage numérique. Cet évènement, variante de la journée mondiale du nettoyage de la planète (qui elle se déroulera le 17 septembre prochain), vise à faire prendre conscience de l’impact environnemental du numérique et invite à passer à l’action.

Faites la chasse aux données superflues

Toutes les données que nous produisons sont stockées ou transitent via des équipements – ordinateurs, smartphones, tablettes, box, routeurs, serveurs ou câbles – qu’il faut fabriquer et alimenter. Limiter le volume des données, c’est donc automatiquement économiser de l’énergie et limiter le renouvellement des équipements.

Prenez donc l’habitude de faire régulièrement le tri dans vos données (photos, vidéos, documents textes, mails) et de ne garder que ce qui est susceptible de vous servir à l’avenir.

Comme nous ne ne sommes pas spécialistes de la messagerie pour rien, commençons donc par quelques recommandations pour le courrier électronique :

  1. Nettoyez régulièrement votre boîte
    Supprimez les messages inutiles et les plus lourds, en enregistrant les pièces jointes en dehors de votre boîte. Effacez régulièrement les spams et e-mails commerciaux qui encombrent votre boîte.

    → Pour Mailo, vous trouverez toutes les solutions à mettre en oeuvre dans la FAQ Comment nettoyer ma boîte mail.

  2. N’archivez que le strict nécessaire
    Certaines messageries ont systématisé la commande Archiver pour vous habituer à tout conserver et pouvoir ainsi exploiter vos données personnelles. Prenez plutôt l’habitude de ne conserver que les e-mails qui vous seront utiles à l’avenir.
  3. Préférez les fichiers en lien aux pièces jointes
    Compressez les pièces jointes avant envoi et privilégiez l’envoi d’un lien plutôt que le fichier lui-même. Une pratique particulièrement adaptée si le message comprend plusieurs destinataires au message.

    → Sur Mailo, vous pouvez envoyer des fichers en lien.

  4. Ne multipliez pas les destinataires
    Envoyer un mail à 10 destinataires multiplie par 4 l’impact sur le changement climatique. Demandez-vous si chaque destinataire a vraiment besoin de recevoir votre message et évitez ainsi une utilisation intempestive du courrier électronique.
  5. Désinscrivez-vous des newsletters ou listes inutiles
    Vous ne lisez plus une newsletter ou ignorez systématiquement les messages d’une liste de diffusion ? Il est temps de vous désabonner. Vous économiserez du temps et du stockage.

    → Sur Mailo, vous pouvez vous désinscrire d’une newsletter en un clic.

Pratiquez le streaming responsable

Le streaming représente aujourd’hui plus de 60 % du trafic Internet et pourrait bientôt atteindre les 80 %. Quelques petites mesures permettent de limiter son impact :

  • Si vous regardez un film ou une série en streaming, préférez la connexion par wifi : la 4G ou en 5G consomme deux fois plus d’énergie !
  • Désactivez la lecture automatique des vidéos dans les paramètres de vos applications.
  • Si vous écoutez tout le temps les mêmes playlists musicales (sur Deezer ou Spotify par exemple) ou regardez des vidéos dans les transports, téléchargez plutôt les fichiers en local sur votre appareil.

Prolongez la durée de vie de vos appareils

Déchets numériques - image PxHereLa production des ordinateurs, smartphones ou téléviseurs nécessite l’extraction de minerais et terres rares et leur transformation en composants électroniques. Si l’on ajoute à cela les problématiques de fin de vie de ces composants, les équipements électroniques représentent près de 40 % des émissions de gaz à effet de serre du numérique ! Plus de 50 millions de tonnes de déchets électroniques sont générées chaque année, soit l’équivalent de  1000 ordinateurs portables jetés par seconde.

Adoptez donc de bons réflexes pour augmenter la durée de vie de vos appareils :

  • Retardez le plus possible l’acquisition de nouveaux équipements, en vous demandant si vous avez vraiment besoin tout de suite de fonctionnalités supplémentaires.
  • Donnez une seconde jeunesse à vos appareils, en désinstallant les applications ou logiciels que vous n’utilisez pas, en lançant des programmes d’optimisation et en changeant des composants (si c’est possible).
  • Quand vous n’utilisez plus vos appareils, revendez-les ou donnez-les à des associations.
  • Intéressez-vous aux offres d’appareils reconditionnés. Non seulement vous ferez des économies, mais vous n’encouragerez pas la production de nouveaux appareils.

 

Et vous, êtes-vous sensible à cette problématique ? Quelles pratiques avez-vous adoptées ? Partagez-les dans les commentaires de cet article !

 

Pour aller plus loin :

 

2 réponses sur “Pour la planète, passez un coup de balai dans votre boîte mail !”

  1. C’est un bon article.
    Cependant l’impact du courriel est anecdotique comparé à celui de la consommation audio et vidéo, comme vous l’indiquez avec le chiffre de 60% du trafic.
    J’ignorais que les connexions mobiles consommaient le double du wifi, je ne les utilise pas mais j’en informerai mon entourage.
    Je pense qu’on peut conseiller également de consommer la vidéo en moindre résolution si possible, cela divise le flux de données d’un facteur important.
    Et de ne pas s’endormir devant Twitch…
  2. Je suis tout à fait d’accord avec ces conseils à appliquer le mieux possible.
    Peu de gens ont conscience que tout le flot du numérique passe par des serveurs, certes de plus en plus performants, mais qu’il peut y avoir saturation.
    C’est le problème de chaque internaute, responsable de la maintenance de son (ses) PC(s).
    Mon geste quotidien est de supprimer tout ce qui n’est pas nécessaire dans ma messagerie et les logiciels, pour un gain de place et clarté dans les données.
    Mailo, que j’utilise depuis plusieurs années est le meilleur, après avoir testé de nombreuses autres messageries.
    Je la recommande volontiers à mes amis.
    Merci à vous pour ce logiciel discret et simple d’utilisation.
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.