Ne laissons plus les GAFA s’emparer des données européennes ! Tribune

Mailo est à l’initiative d’une tribune sur les enjeux de la souveraineté numérique, publiée ce 28 juillet dans la Tribune et signée par plus d’une cinquantaine d’acteurs de l’écosystème numérique et de responsables politiques français.
N’hésitez pas à la lire et à la partager sur vos réseaux sociaux !

Ne laissons plus les GAFA s’emparer des données européennes !

LETTRE OUVERTE. 52 personnalités du numérique et responsables politiques s’adressent à Cédric O, Secrétaire d’État chargé de la transition numérique et des communications électroniques. Mailo, un service de messagerie “européenne sécurisée et souveraine”, a pris l’initiative de cette tribune pour pousser un cri d’alarme. Son équipe est un témoin privilégié d’un gigantesque système de prise de contrôle de nos données organisé par les GAFA, constituant un véritable danger pour la souveraineté européenne. Dans une époque marquée par le Covid-19 qui nécessite une relance énergique, cette tribune affirme l’urgente nécessité de mener une politique protectrice et stratégique visant à reconquérir notre souveraineté numérique.

Lire la tribune

→ Vous pouvez retrouver cette tribune sur nos profils Facebook, Twitter, Mastodon et LinkedIn pour la relayer.

N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous !

37 réponses sur “Ne laissons plus les GAFA s’emparer des données européennes ! Tribune”

  1. On ne peut lutter contre les Gafam ni par des pétitions ni en espérant d’hypothétiques mesures de la commission européenne, gangrénée par les conflits d’intérêts.
    Ne comptons que sur nous, et commençons par modifier nos propres comportements : messageries sécurisées, VPN, diaspora plutôt que FB, peertube plutôt que YT.
    Usons et abusons des pseudos.
    Utilisons un tel fixe et filaire pour les conversations longues, un petit portable simple à 25-30 € pour les sms ou conversations courtes.
    Apprenons à crypter nos mail pas PGP ou GPG.
    Et pensons à effacer l’historique, le cache et les cookies avant de fermer l’ordi.
  2. deux commentaires et questions :
    – le fait d’utiliser mailo n’empêche pas les gafa d’avoir accès à nos données parce que bon nombre de correspondants ont des adresses américaines?
    – l’objectif de mailo n’est-il pas de devenir un gafa européen ?
    merci de vos avis
    1. Bonnes questions 😉 Voici ma réponse personnelle :
      – effectivement si vos correspondants ont une adresse chez les GAFAM, ces derniers auront accès aux données. Mais si les acteurs “sensibles” (médecins, pharmaciens, hôpitaux, assureurs, notaires, avocats, institutions publiques, etc.) choisissent des solutions souveraines européennes, la plupart des informations sensibles seront à l’abri.
      – nous ne sommes pas certains qu’il faille suivre le modèle des GAFAM 😉 Notre ambition est simplement de proposer une alternative éthique et souveraine aux GAFAM, au sein d’un écosystème européen.
  3. Bonjour,
    Je ne retrouve pas mon intervention initiale mais j’y ai mentionné ma méfiance envers de boîtes de courriels tels Aol et Yahoo chez lesquels j’ai refusé de signer leur nouvelle charte, qui me semblais aller au-delà des exigences de l’Europe, et l’ accès m’a finalement été refusé. Voici Google que je n’utilise plus ainsi que “gmail” par lequel j’ai retrouvé un mot de passe sur le net… J’ai signalé ici quitter cette boîte courriel au profit de Netcourrier tout en prenant le temps d’informer tous mes contacts. Lors d’une dernière vérification j’étais “inconnu” lorsque j’ai tenté de m’identifier. J’ai essayé avec d’autres navigateurs: Firefox, Opera, Brave Browser et même Tor… je suis rejeté par un service respectueux de la vie privée. Je comprends car finalement les offres sont gratuites et j’ai été peu reconnaissant. Par contre, je suis aidé à rompre avec ces gens. Merci à eux.
  4. Tout à fait d’accord avec ceux qui s’opposent aux GAFA d’ailleurs je n’ai jamais utilisé Facebook et je m’étonne que les consommateurs lambda ne se posent pas de question. Surtout que nos dirigeants et l’état utilisent ces réseaux sans en avoir créé un en parallèle au niveau européen ? De là à y voir des complicités ?? pourquoi pas… on n’est plus à ça près.
    Mon moteur de recherche est LILO qui permet de financer des projets envi- ronnementaux et sociaux. Très contente de Mailo que je viens de rejoindre après des spams de plus en plus nombreux sur laposte.net jusquà 35 par jour.
    1. Je suis étonné de ce post.. je crains qu’il s’agisse d’une réaction spontanée qui pourrait être simplement le reflet d’une pensée dont l’orientation donnerait la part belle à la croyance suivante: le monde numérique à ses maitres et on ne se met pas en opposition aux maitres.. Ceci prouve à mon sens que certains pensent que les jeux sont faits et qu’ on ne peut rien y changer, cela s’appelle de la fatalité passive, ce qui arrange bien les gafa c’est justement qu’une majorité pense qu’ils sont les maitres pour l’éternité…
  5. Excellente initiative mais…
    le chemin est encore long avant l’indépendance à cause de nos téléphones qui sont sous cette emprise perverse…
    Côté PC la brèche existe mais comment sensibiliser tous les utilisateurs lambda qui ne connaissent rien et ne connaitront jamais les arcanes de leurs machines et ils sont si nombreux et majoritaires.
    Je reste malgré tout mobilisé face à cet enjeu qui est plus que nécessaire pour nos sociétés et leurs identités.
    A vos côtés donc…
    1. Bonjour Mailo …. et tous ceux qui sont derrière les claviers …

      Comment peut-on vous aider ? ?
      Pouvez vous organiser une pétition à signer en ligne ?
      Si oui , je signe des deux mains .

      JMM

      1. On peut avoir un portable, je pense que ça ne risque pas grand chose. Ce sont les smartphones et Iphone qui nous connecte au grand réseau de collecte de données, surtout si l’on ajoute tout un tas “d’applis” qui communiquent notre localisation, notre rythme cardiaque, les marchandises dont nous avons comparé les prix, et bien d’autres chose.
        Pour ma part je n’ai pas ce genre de machin, d’autant que c’est beaucoup trop gros, on ne peut pas les mettre dans une poche, si bien que les gens les ont toujours à la main, ce qui les rend encore plus dépendants et les coupent complètement du monde réel.
  6. Bonjour,
    J’ai la même réflexion que Denis Caille : je m’étonne que vous nous proposiez de vous retrouver sur l’une de ces plateforme (Twitter, Facebook…) qui font partie de ces GAFA que vous dénoncez.

    Pour ce qui est des décisions politiques : Nos gouvernants ne sont pas impuissants, ils sont complices ! Seule une très forte volonté populaire, donc électorale, pourrait les amener à modifier leurs choix.

    Le problème, c’est que la volonté populaire n’y est pas, car il il a contradiction entre une prétendue protection de la vie privée et le désir de la plupart des gens d’être connus, célèbre, “populaires”, suivi par des millions de “follover”. Il y a aussi une grande paresse intellectuelle et il faut bien avouer que les GAFA ont su faire preuve de psychologie en exploitant tous ces travers de la société. Difficile de lutter contre sans un énorme travail d’éducation qui ne peut venir que des pouvoirs public : Ainsi, la boucle est bouclée et le piège s’est refermé.
    Il va nous falloir beaucoup d’énergie pour mener ce combat.

      1. Pourquoi les interdire ?
        Il suffit de les boycotter !
        Gmail, malgré ses très grandes qualités techniques trouve maintenant au moins un concurrent tout à fait sérieux (Mailo)
        Certes, ils y a quelques petits trucs qui manquent à Mailo, mais à l’inverse, Mailo présente de gros avantages que n’offre pas Gmail.
        Pour ce qui est moteurs de recherche, dans 95% des cas on peut se servir d’autres moteurs (Qwant, Startpage…). Il n’y a que pour les comparaisons d’images que Google est encore largement en avance.
        Quant aux réseaux sociaux : Sauf à être sur Linkedin pour des raisons professionnelles, avons nous besoin d’aller sur ces réseaux dits sociaux ?
        Naguère de nombreux forums fonctionnaient fort bien , que ce soit des forums spécialisés ou des forums d’échanges (certains favorisant les disputes dont beaucoup de gens sont friands, d’autres favorisant la convivialité et la bonne humeur)
        Je tiens moi-même un très gros forum d’entomologie, mais il est certain que les gens, de plus en plus nombreux, qui se connectent avec leur smartphone et non avec un ordinateur, ne pas se servir d’Internet, ils sont perdus, ils ont continuellement besoin d’assistance : L’usage de leur bouzin leur a complètement ramolli le cerveau, ils veulent tout, tout de suite et sans efforts.
  7. Pas de commentaire .
    Agissons déjà à notre niveau citoyen ;
    Prendre conscience et choisir le maximum d’outils ” non GAFA” et bravo Mailo. Tout mon espoir de trouve dans le développement, et pourquoi pas, l’explosion en Europe de votre type de réaction ne serait-ce que dans l’opinion européenne puis les médias puis……..
    Mick
  8. C’est avec plaisir que je lis la lettre ouverte sur La Tribune.
    Je suis inscrit sur Netc, puis Mailo depuis de nombreuses années, dans le but précisément de m’éloigner au maximum des Gaffa. Mon Smartphone utilise une ROM (système d’exploitation) où Google est exclu.
    Mais, je suis surpris et inquiet de découvrir que nous pouvons correspondre avec Mailo via Facebook, twitter, etc… qui précisément en font partie!
    Ed
  9. merci de cette information et de ce combat.
    j’ai choisi Netc devenu Mailo pour ces valeurs précises de confidentialité des données.
    tout comme j’utilise Qwant comme moteur de recherche.
    je suis avec vous !
  10. Je suis entièrement d’accord avec votre démarche, à ceci près que la collecte des données n’est pas plus acceptable parce qu’elle serait européenne, à partir du moment où un citoyen ne consent pas à partager ses données personnelles.

    Les 3 traités qui fondent l’ UE permettent justement la levée ” des obstacles ” au marché, tout azimut.
    La souveraineté européenne est une fiction, car les 27 états d’Europe ont des intérêts très divergents voire irréconciliables et qu’aucun accord n existe en ce sens.

    L’UE n’étant pas une nation, contrairement aux USA, la notion de “souveraineté européenne” n’a donc aucun sens.
    A moins que cela ne signifie que ce soit les entreprises privées qui regroupent leurs intérêts et poussent en ce sens… Et auquel cas, je n’en suis pas plus d’accord.

    Je rebondis sur la remarque de Denis : je ne suis sur aucun réseau social. Pourriez vous indiquer le lien direct vers l’article de la Tribune ?

    Merci !

  11. c ‘est une lutte de pouvoir au niveau mondial, et les riches qui tirent les ficelles de ces monstres , ne font pas dans la dentelle. Le combat sera celui de David contre Goliath, mais il faut l’entreprendre à fin de rappeler à ces gens que tout le monde n’est pas mouton.
  12. Bonjour, je suis occupé à migrer de gmail vers netcourrier (Mailo) après avoir trouvé un de mes mots de passe sur le net (Google). Lorsque je surfe avec Safari (Mac) il y a des “bâtons dans les roues” parce que je me dirige vers LibreOffice en négligeant “Pages”… Mais lorsque je surfe avec Firefox ou Opera, toute copie de texte ou article de journal est parfaite. Je m’encoure de l’utilisation de mon Mac et je vais installer un Linux (C’est-à-dire revenir à Linux).
  13. Bonjour,
    Utilisateur d’une messagerie Netcourrier, renommé Mailo, depuis un peu plus de 3 ans, je soutiens pleinement votre démarche. Je suis anti-“Gmail” et anti-“Google”, que j’a désinstallé de mon ordinateur depuis plus de 3 ans.
    Je n’utilise que le moteur de recherche français Qwant, qui est tout aussi efficace que Google, et ne fait aucun pistage, contrairement au géant états-unien.
    1. Google and “Chrome” is the most invasive bit of malware I have found. I like “Startpage” but I will also try “Qwant” thanks for mentioning it.
  14. Le problème est également environnemental ! Des données qui traversent en permanence les océans pour transiter d’un terminal français à un autre terminal français représentent une source de CO2 phénoménale parfaitement injustifiée et incohérente avec les nécessités vitales liées au changement climatique.
    1. Il est grand temps que l’Europe et donc la France se pose la question de l’indépendance des données françaises et européennes et prennent une décision pour créer des groupes européens et français capables de rivaliser avec les GAFA. Quand on veut, on peut.
  15. Je suis parfaitement raccord avec votre initiative (c’est pour cette raison que j’utilise Mailo, Whaller et Qwant entre autre…)
    je regrette juste que vous proposiez de retrouver cette tribune sur facebook, twitter… Ils sont donc incontournables !!!
    1. Même réaction que vous ! Pourquoi nous demander de suivre sur Facebook and Co ?
      Je suis une Netcourrierène de la 1ère heure (ou presque l’ADSL ne fonctionnait pas encore !) je me suis intéressée aux autres messageries, par curiosité, mais sans jamais quitter Netcourrier, désolée, j’ai trop l’habitude pour dire Mailo. Mais peu importe, si je suis d’accord sur le fond, je trouve dommage de devoir encore se coltiner Facebook et les autres faux concurrents de FB !
  16. Les Européens ne doivent pas se laisser dicter par ces gros…..nous avons des moyens a notre mesure. Luttons pied a pied contre ces ogres de data.
  17. Bonjour,
    Je soutien votre appel. Néanmoins , l’État semble impuissant et il est impossible de se passer de leurs services. Cependant, récemment, l’UFC-QUE CHOISIR s’est opposée juridiquement à la société Google (cf. jugement du 12 février 2019).
  18. La confidentialité de nos données personnelles est largement menacée par les GAFA. C’est notamment sur cette problématique que j’ai décidé de changer mes habitudes, et de m’inscrire sur des services dont le respect de la vie privée est un objectif. J’ai abandonné Gmail pour Mailo, cesse d’utiliser les recherches google en favorisant le moteur de recherche Qwant en utilisant Brave comme navigateur.
    J’ai par ailleurs verrouillé toutes les autorisations préalablement données sur les services android et google. Je recherche justement une solution alternative à android, mais c’est compliqué. J’ai vu qu’il existait /e/ mais ne suis pas tout à fait convaincu du projet à ce jour.

    Sur le sujet on peut lire un rapport très intéressant datant de 2018 : Google Data Collection : https://digitalcontentnext.org/wp-content/uploads/2018/08/DCN-Google-Data-Collection-Paper.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.