Agissons enfin face aux GAFAM et aux BATX ! [tribune]

Dans une tribune publié dans l’Opinion, Pascal Voyat, co-fondateur de Mailo, appelle les candidats à l’élection présidentielle à faire de la souveraineté numérique une priorité. N’hésitez pas à lire, réagir et partager cette tribune !

Agissons enfin face aux GAFAM et aux BATX !

En laissant faire les acteurs privés américains et chinois, l’Europe risque de voir son espace numérique intégralement colonisé, sa compétitivité entravée et sa souveraineté bridée. Candidates et candidats à l’élection présidentielle, il est urgent d’agir contre les GAFAM et les BATX pour protéger notre économie, nos libertés et notre indépendance. Pour cela, plusieurs dispositions très concrètes paraissent indispensables et à appliquer au plus vite.

Lire la tribune dans l’Opinion

→ Vous pouvez retrouver cette tribune sur nos profils Facebook, Twitter, Mastodon et LinkedIn pour la relayer.

16 réponses sur “Agissons enfin face aux GAFAM et aux BATX ! [tribune]”

  1. J’adhère évidemment à 100% comme la majorité des personnes ici. Comme l’a dit le pseudo précédent à consonnance britannique. Les mises à jour incessantes et tape à l’oeil de tous ces services américains n’apporte aucune plus-value pour une utilisation quotidienne. Cependant je suis surpris que mailo qui dit défendre la souveraineté numérique invite les lecteurs à relayer cette tribune en fin d’article sur facebooqu twiter et autres entreprises malfaisantes à consonnance britannique imprononçable pour part.
    1. Bonjour,
      En réaction à votre surprise :
      – on peut le regretter, mais ces services restent efficaces pour relayer les informations, nous n’allons donc pas nous en priver pour y faire entendre notre voix.
      – le combat est justement à mener auprès de tous ceux qui utilisent encore ces services et qui ne sont pas encore conscients des enjeux. N’est-ce pas le meilleur endroit pour leur parler ?
      – nous n’invitons pas à s’inscrire sur Facebook ou Twitter, nous invitons simplement ceux de nos utilisateurs qui utilisent ces services à y relayer notre combat.
  2. Je ne suis pas d’accord avec certains commentaires critiquant par ex l’interface au motif qu’elle n’évoluerait pas assez vite. Que ceux qui aiment le clinquant et le bling-bling ou les modifs incessantes restent chez ces sociétés qui ramassent leurs données à la pelle.
    J’ai conseillé Mailo et fait des émules: 6 à ce jour en créant leur adresse au besoin et personne ne s’en est plaint à ce jour.
    C’est le prix de la liberté.
    1. Concernant l’interface de Mailo, elle manque malgré tout de modernisme. Certaines modifications sont nécessaires, telles que le bandeau gauche de gestion des dossiers qui ne se plie pas. Et bien d’autres améliorations. Lorsqu’une interface est facile d’utilisation, pourquoi la changer, des améliorations suffisent parfois. Mais tout le monde est d’accord pour dire qu’elle n’est plus de première jeunesse.
      Idem pour l’appli Android. Personnellement, j’utilise K9.
  3. J’utilise NetCourrier quasiment depuis ses débuts et les miens sur le net. A l’époque seul un mot de passe de 4 chiffres était proposé.

    Puis, parfois parallèlement, sont venues d’autres adresses, yahoo, gmail etc abandonnées pour riseup puis mailOO, (société marseillaise que mailo a eu la gentillesse de reprendre si j’ai bien compris).
    Je trouve l’interface bien conçue, sobre et amplement suffisante. L’espace de stockage est sans doute moins important que gmail, mais pourquoi garder tout ce courrier? On trie bien son courrier postal.
    J’ai plusieurs adresses mailo dont une payante, la principale. et en ai créé pune dizaine adresses pour des amis accros du smartphone qui n’avaient pas conscience de l’importance de ne pas laisser trainer leurs données sur le net.
    Ce n’est pas gagné mais il y a une petite prise de conscience qui germe.
    Que nous soyons tout petits face aux GAFAM, certes, cela ne doit pas nous empêcher de lutter. Je n’utilise plus GG, ni même Duckduckgo, mais plusieurs moteurs: Swisscows, Lilo, Qwant (quoique…) etc
    Actuellement les problèmes de sécurité sont très préoccupants, il est important d’en prendre conscience et de se bouger.

  4. Cela fait plusieurs années maintenant que j’essaie d’amener les gens vers d’autres moyens de diffuser que les Gafam mais force est de constater que les gens ont beaucoup de mal à émigrer vers un univers différent… Cependant je ne baisse pas les bras. Je continue…
    Par ailleurs, attendre encore d’un gouvernement quel qu’il soit est une utopie : il faudrait boycotter les bureaux de vote. C’est curieux comme les personnes oublient qu’à chaque fois qu’elles vont voter, elles croient que leur monde va changer et sont déçues… Pour ma part, cela fait au moins 20ans que je n’ai pas mis un pied dans un bureau de vote et ma vie est belle. Chacun doit apprendre qu’il est souverain et gouverneur de sa vie. Pour que la majorité cesse d’être « moutons » ou même « rebelles » ce que j’ai été… il faut passer aux actes et redevenir son souverain.
  5. A mon sens, il faut travailler sur les deux aspects : si il est indispensable de militer pour que la puissance publique favorise les solutions souveraines, il est aussi important pour les solutions souveraines de s’assurer qu’elles donnent envie au client d’être utilisées.

    Client Mailo depuis 2 ans par exemple, l’interface n’a pas bougé et semble restée coincée dans le passé. Les menus sont confus, les actions peu intuitives et à des années lumière de ce qu’un gmail par exemple peut proposer…. et pourtant on voit des versions de micro-niche sortir (version « bretonne » par exemple).
    C’est malheureusement souvent le cas sur pas mal de solutions éthique, où il semble que les concepteurs pensent que le simple fait d’être meilleur sur le sujet va suffit à convaincre.
    Si je n’avais pas autant de convictions sur le sujet, pas sur que je sois encore client ….

    Alors, chiche, on travaille sur les deux cotés de cette même pièce ?

    1. Bonjour,

      Je ne peux qu’appuyer ce commentaire. C’est bien de dénoncer les GAFAM, c’est encore mieux de proposer un service qui ne soit pas resté bloqué dans les années 2000 en terme de navigation et de fonctionnalité. Mailo propose plus de fonctionnalité que ses concurrents (via l’offre payante) mais paradoxalement des fonctionnalités incontournables ne sont pas présentes !

      Je serai le premier à conseiller Mailo à mes proches si seulement je n’avais pas honte de certains points dans Mailo.

  6. Lorsque dans la campagne présidentielle on programme 500 petits millions pour le numérique, là on voit qu’on reste une petite puissance économique. Lorsque nous investissons 1 milliard, les américains investissent 100 fois plus…Le modèle économique américain est basé sur le capital risque investissement, les blackrock etc…
    Etre patriotique c’est utilisé Qwant, linux, mailo etc… Ce que je fais depuis le début.
    Il y a déjà une fracture numérique à combler dans les territoires…, alors changer l’avis de nos frenchies se fera qu’en cas d’un moratoire et pour l’instant nos données sont conservées, exploitées, monétisées aux USA parce que l’Europe a toujours eu le ventre mou.
    1. En quoi Linux est patriote? Libre peut-être, et encore?
      Quant aux GAFAM, même si je suis utilisateur de mailo et relativement tatillon sur les autorisations que je donne aux applications et autres services (et shootant sans merci tous les partenaires et utilisations « légitimes » et cookies autres que nécessaires), je crois qu’il ne faut pas trop croire qu’on les intéresse pour plus que vendre de la pub ciblée et du temps de cerveau disponible. Le problème étant plus les conséquences de leurs fuites de données que leurs propres usages.
  7. vos initiatives me font doucement rire

    au lieu de mettre à l’amende le gouvernement
    ou de mettre en ligne de mire les politiques
    les frenchies sont catégoriques à vouloir de l’ultra facile

    c’est au dela d’un combat contre goliath
    le patriotisme numérique n’est pas dans leur idée de vie
    la france restera secondaire dans le domaine de l’internet
    la prise de conscience collective ne sera jamais de mise
    seul le collectif des chatons réplique à vif sur cette nouvelle emprise
    meme les révélations de snowden n’ont réussi à changer les moeurs
    les francais restent en retrait, ne seront jamais un modèle
    c’est malheureusement un dénouement dont il n’y aura d’enseignement
    faire changer d’avis les compatriotes, c’est synonyme de cabrioles..

  8. J’ai écrit une trilogie ‘L’Œil de Lucifer’ qui décrit l’impérialisme américain dans le numérique. De grosses licornes qui inquiètent même le congrès américain par leur base de données et leur puissance financière. Mon héros Cloporte, Virgile du 21 éme siècle essaie de freiner cet expansionnisme édifiant. Bravo . M. VOYAT à tant que petit village gaulois de lutter contre ces géants. La RGPD et le DSA (Digital services Act) n’est qu’une petite riposte contre l’Art 230 de la loi 1980 des Etats Unis qui protège les Gafam de leurs actions.
  9. La mise en réseau mondiale permet de nouvelles coopérations à travers la circulation des idées, des paroles et des écrits. Elle doit se faire dans un cadre international garantissant la maîtrise publique et démocratique d’Internet : la France ne doit pas dépendre d’autres pays et des multinationales comme les Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft (GAFAM). Elle doit pouvoir prendre ses propres décisions.
  10. Bravo Monsieur Voyat!

    Je n’utilise que votre messagerie. Les GAFAM sont une menace et un véritable état dans l’état
    Je vous soutiens.
    J’ai relayé votre tribune sur TWITTER.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.